Attaque terroriste à Rambouillet : « nous ne céderons rien »

« Nous ne céderons rien » au terrorisme, a prévenu vendredi le président français Emmanuel Macron après l’attaque au couteau qui a coûté la vie à une policière du commissariat de Rambouillet.La policière « Stéphanie a été tuée dans son commissariat de Rambouillet, sur les terres déjà meurtries des Yvelines », a souligné le chef de l’Etat français.Il assure que « la Nation est aux côtés de sa famille, de ses collègues et des forces de l’ordre ».

Emmanuel Macron promet par ailleurs que la France ne cédera rien «du combat engagé contre le terrorisme ».Sur les lieux du drame, le premier ministre Jean Castex a rendu « hommage aux fonctionnaires de police qui ont immédiatement neutralisé l’auteur des faits ».Le chef du gouvernement a dénoncé « un lâche assassinat » au cours d’un court point presse donné à son arrivée sur place.

« Notre détermination à lutter contre le terrorisme sous toutes ses formes est plus que jamais intacte » a-t-il par ailleurs déclaré.Selon les informations relayées par la presse française, l’auteur des faits est un tunisien de 37 ans arrivé en France en 2009.Le procureur du parquet national antiterroriste a fait savoir qu’une enquête était ouverte sous la qualification « d’assassinat contre personne dépositaire de l’autorité publique en relation avec une entreprise terroriste ».

Les investigations sont placées sous l’égide de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) en coordination avec la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).Pour rappel, il était aux alentours de 14h30 ce vendredi, lorsque un homme a agressé au couteau, une policière, la blessant mortellement.Les faits se sont produits dans le sas d’entrée du commissariat de Rambouillet et les policiers présents ont immédiatement neutralisé l’assaillant, à l’arme à feu.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
8 × 17 =