Fusée chinoise hors de contrôle : le ciel va-t-il nous tomber sur la tête ?

Le premier étage d’une fusée chinoise devenue totalement incontrôlable doit s’écraser quelque part sur la Terre la nuit prochaine. Alors une partie doit se consumer dans l’atmosphère, mais quelques débris pourraient arriver jusqu’à nous.

Lorsqu’elle a survolé la ville de Washington dans la nuit de vendredi, certains ont sans doute fait un vœu, pensant admirer une étoile filante. Mais en réalité, ce minuscule point lumineux dans le ciel est le premier étage d’une fusée qui menace aujourd’hui de s’écraser sur notre planète. Baptisé Long March 5B, l’engin spatial chinois mesure 30 mètres de haut, soit l’équivalent d’un immeuble de dix étages.

Lancée en grande pompe dans l’espace le 29 avril dernier, elle portait le premier élément de la future Station spatiale chinoise. L’opération était un succès lorsque le lanceur s’est détaché, mais très vite, les ingénieurs en ont perdu le contrôle. Impossible alors de savoir où il va atterrir ou plutôt s’écraser, peut-être aux États-Unis.

En tout cas, les autorités américaines prennent la menace au sérieux. De son côté, le gouvernement chinois se veut rassurant, précisant que le risque de s’écraser sur une zone habitée est infime. Seule certitude : l’impact aura lieu la nuit prochaine.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
23 − 22 =