La Chine inflige la plus forte amende antitrust jamais imposée à Alibaba

l’Administration d’Etat chinoise pour la régulation des marchés a infligé une amende de 18,34 milliards de yuans, l’équivalent de 2,78 milliards de dollars, au groupe du commerce en ligne Alibaba, pour abus de position dominante et pratiques monopolistiques.

C’est ce qui ressort d’un communiqué rendu public samedi tôt le matin et relayé par des médias locaux.

« Conformément aux articles 47 et 48 de la loi antitrust et compte tenu de la nature et de la portée de l’activité illégale du groupe Alibaba… la direction a décidé d’infliger une amende correspondant à 4 % de son chiffre d’affaires de 2019, soit 455,7 milliards de yuans. Le groupe écope alors d’une amende de 18,228 milliards de yuans », indique le communiqué.

Le communiqué a également appelé le groupe à cesser de violer les lois antitrust.

Alibaba est, en effet, accusé d’exiger l’exclusivité des commerçants souhaitant vendre leurs produits sur sa plate-forme, en évitant les sites rivaux de commerce en ligne.

« Ceci a un impact négatif sur l’environnement concurrentiel du marché chinois du commerce en ligne », lit-on dans le même communiqué.

C’est la plus forte amende antitrust jamais imposée en Chine, selon les estimations des experts.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
23 − 12 =