Signal expérimente le transfert de cryptomonnaie

La messagerie Signal vient de lancer en bêta une nouvelle fonction qui permet de réaliser des transactions avec ses contacts. Pour l’instant réservée au Royaume-Uni, Signal Payments ne transfère pas des euros ou des livres sterling, mais une cryptomonnaie.

La messagerie prend en charge le MobileCoin (MOB), une cryptomonnaie conçue avec les smartphones en tête : elle est censée consommer peu de ressources, s’échanger rapidement et assurer la confidentialité des transactions.

Les bêta-testeurs peuvent lier Signal à un portefeuille MobileCoin pour envoyer et recevoir des liquidités à leurs amis. La messagerie assure ne pas avoir accès au solde de l’utilisateur, à son historique de transactions ni à ses fonds.

Ce partenariat ne tombe pas du ciel. Moxie Marlinspike, le créateur de Signal, a participé au développement du MobileCoin. Le cours du MobileCoin étant très volatile (comme les autres cryptomonnaies), les partenaires songent à mettre au point une fonction qui convertirait automatiquement les sommes échangés en dollars, mais c’est loin d’être fait.

La messagerie Telegram avait eu l’ambition de créer sa propre cryptomonnaie, mais le projet a été abandonné l’année dernière à cause de l’opposition du gendarme financier américain. Sans aller jusque dans les cryptos, Facebook déploie lentement sa fonction Facebook Pay, qui permet d’échanger des euros ou des dollars, à travers le monde et ses plateformes (elle n’est pas encore disponible en France sur Messenger). Apple Cash, qui fait la même chose au sein de l’app Messages, est malheureusement toujours réservée aux États-Unis.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
29 + 7 =